••• HISTOIRE(S) DE FEMME(S) “ANNA KARÉNINE” VU PAR Victoire PANOUILLET POUR CRITIQUE HUMORISTES •••

Une version moderne d’Anna Karénine
Sur la scène du Théâtre de la Contrescarpe se joue une adaptation d’Anna Karénine de Léon Tolstoï. Des enjeux contemporains ont été insufflés à l’histoire et le public se passionne pour ce drame. 

Publié en feuilleton dans Le Messager russe, le grand public découvre pour la première fois Anna Karénine en 1877. Dans ce chef-d’œuvre littéraire, l’auteur raconte l’histoire de deux couples. Il y a d’un côté Lévine et Kitty Stcherbatskï qui incarnent le ménage honnête. De l’autre, Alexis Vronski et Anna Karénine qui incarnent la passion dévastatrice. 

À l’origine, Anna Karénine est une épouse aimante et fidèle à son mari. Mais un jour, alors qu’elle se rend chez son frère à Moscou, elle rencontre le comte Vronski et tombe folle amoureuse de lui. Ne pouvant lutter contre cette passion dévorante, elle finit par s’abandonner dans les bras de cet officier frivole.

Un drame qui subjugue
Sur la scène du Théâtre de la Contrescarpe, Laetitia Gonzalbes propose une relecture subtile du texte de Tolstoï. Ainsi, Vronski devient Varinka et l’histoire d’Anna Karénine prend un tout autre sens. Par amour pour cette femme, elle sacrifie tout : sa réputation, mais aussi sa vie de mondaine, d’épouse et de mère. De sa première rencontre avec Alexis Karénine à sa mort, son histoire est retracée. L’adaptation de Laetitia Gonzalbes permet d’actualiser Anna Karénine en proposant une réflexion sur notre société moderne et la place qu’elle accorde à la femme, à la liberté et à l’homosexualité.

Anna Karénine est une pièce émouvante et impressionnante. L’ambiance (éclairage, son, décor, costume, chorégraphie) permet aux spectateurs de suivre avec passion et empathie la vie d’Anna Karénine. L’interprétation puissante et juste des comédiens, ainsi que le rythme impulsé par la mise en scène happent le public dans une histoire bouleversante. L’adaptation d’Anna Karénine par Laetitia Gonzalbes est donc sublime et permet de redécouvrir un classique de la littérature.