VACANCES SCOLAIRES
4 DATES EXCEPTIONNELLES

• le mercredi 28 octobre à 16h30
• le jeudi 29 octobre à 16h30
• le vendredi 30 octobre à 16h30
• le samedi 31 octobre à 16h30

octobre 2020

lun mar mer jeu ven sam dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
  • CHANSONS DU TEMPS DES PRINCES
29
  • CHANSONS DU TEMPS DES PRINCES
30
  • CHANSONS DU TEMPS DES PRINCES
31
  • CHANSONS DU TEMPS DES PRINCES

Petits et grands, entrez dans la danse !
Un voyage merveilleux dans la musique baroque vous attend…

Autour d’un clavecin, d’une viole de gambe et d’une flûte à bec, trois jeunes musiciennes, un peu fées, nous embarquent dans un univers extraordinaire, celui du temps des princes, cher aux enfants d’aujourd’hui et d’hier !

Distribution :
Valentine Lorentz, flûte à bec et viole de gambe
Myrrha Principiano, clavecin
Léna Rondé, jeu et chant
Regard extérieur : Sophie Pavillard
Costumes : Madeleine Lhopitallier
Construction décor : Evald Rondé

Spectacle musical tout public dès 3 ans
Durée : 40 mn

 

 

Un voyage merveilleux dans la musique baroque vous attend !

Petits et grands, entrez dans la danse !
Un voyage merveilleux dans la musique baroque vous attend.

Autour d’un clavecin, d’une viole de gambe et d’une flûte à bec, trois jeunes femmes, musiciennes un peu fées, nous embarquent dans un univers extraordinaire, celui du temps des princes, cher aux enfants d’aujourd’hui et d’hier.
C’est ainsi qu’aux marches du palais une dame Tartine rencontre trois jeunes tambours et qu’une princesse apprend peu à peu à aimer la rose et le rossignol.

Ce spectacle musical pare de couleurs baroques nos chansons françaises traditionnelles telles que Cadet Rousselle, Aux marches du palais, À la volette, et autres pépites venues du temps jadis. Au détour d’une chanson surgit un conte d’Andersen, celui de la Princesse et du Porcher qui fait la part belle à la musique. Le prétexte est tout trouvé pour faire entendre des extraits de pièces de Mozart, Marin Marais, François Couperin, Antonio Vivaldi, Johann Sebastian Bach, Jean-Philippe Rameau. La viole de gambe incarne la rose, la flûte se fait rossignol et le clavecin devient une petite marmite mécanique, et la princesse invite les enfants à danser.

L’ensemble Oneiroï
L’ensemble Oneiroï (qui signifie en grec ancien « les Songes ») a été créé en 2008, sous
l’impulsion de la comédienne chanteuse Léna Rondé et de la flûtiste et violiste Valentine
Lorentz. Tout en se consacrant en priorité au répertoire baroque, il a pour ambition de faire
évoluer le concert traditionnel. À travers l’élaboration de formes originales de spectacle, Oneiroï
délocalise la musique baroque et bouleverse les conventions. Le concert renouvelé devient
spectacle à part entière, grâce aux pouvoirs conjugués de la musique et du verbe.

Le jeune public est depuis quelques années les spectateurs privilégiés de l’ensemble Oneiroï. Parmi
ses précédentes créations, le spectacle Métamorphos(é)es, inspiré du texte d’Ovide, s’adresse en
particulier aux collégiens, et a d’ailleurs été créé dans le cadre d’une résidence d’artistes en
collège.
D’autre part, une série d’ateliers sur le thème Orient/Occident a été menée au collège
Taison de Metz, dans la perspective d’un spectacle à venir créant des passerelles entre musique
orientale et musique baroque.

BIOGRAPHIES
Valentine LORENTZ, flûte à bec et viole de gambe.

Valentine Lorentz étudie la flûte à bec au Conservatoire de Metz avec Marianne Rebouché et poursuit son apprentissage au Conservatoire de Paris auprès de Michelle Tellier, puis au Conservatoire d’Orsay dans la classe de Jean-Pierre Nicolas où elle obtient son Prix en 2010. Elle poursuit également des études de viole de gambe avec Philippe Foulon, au conservatoire du XVIIème arrondissement de Paris où elle obtient son CFEM. Passionnée par le répertoire baroque, elle participe à de nombreuses classes de maîtres et académies où elle reçoit l’enseignement de Pierre Hamon, Sébastien Marcq , Freddy Eichelberger (improvisation baroque), Paolo Pandolfo, Juan Manuel Quintana, Antonio Carrilho.
Curieuse et attirée par le mélange des genres, elle participe à de nombreux projets chorégraphiques et théâtraux, et travaille régulièrement avec des marionnettistes et des conteurs. Avec l’Ensemble Oneiroï elle joue dans plusieurs créations (Métamorphos(é)es, Chansons du temps des Princes, Cabaret baroque, La Nuit frémit…). Elle se produit avec divers ensembles dans le cadre de festivals tels que le Festival des abbayes ou Les Heures musicales de l’abbaye de Bourgueil. En 2014 elle crée un duo avec le oudiste Ismaël Saint-Rémy, s’attelant à construire lors de concerts ou de spectacles contés des passerelles musicales entre Orient et Occident.
Parallèlement à ses activités musicales, elle obtient un Master de musicologie à la Sorbonne et un Prix d’Histoire de la musique au Conservatoire de Paris (classe de Corinne Schneider). Musicologue et pédagogue, conférencière à la Cité de la Musique-Philharmonie de Paris, elle enseigne la musique dans une école Steiner-Waldorf. Très attachée au partage et à la transmission, elle mène des ateliers d’éveil musical, enseigne la flûte à bec, et participe régulièrement à des résidences artistiques en milieu scolaire, de la maternelle au lycée.

Myrrha PRINCIPIANO, clavecin

Myrrha Principiano débute le clavecin au conservatoire de Toulon avec André Raynaud puis à Marseille avec Brigitte Haudebourg et Christine Lecoin. Elle prolonge sa formation à Paris auprès d’El isabeth Joyé au Conservatoire du VII° arrondissement. En parallèle, elle obtient une licence de musicologie à Paris IV / Sorbonne et se forme à l’orgue au conservatoire d’Evreux dans la classe de Jean Regnery.
En 2004 elle intègre le Conservatoire de Paris / CNSMDP où elle obtient un Diplôme de Formation Supérieure (DFS) en clavecin et basse continue dans les classes d’Olivier Baumont et de Blandine Rannou, ainsi qu’une Licence de musique de chambre dans la classe de Laszlo Hadady avec l’Ensemble Zelenka en 2010. Elle bénéficie des conseils de plusieurs clavecinistes de renommée internationale tel que Fabio Bonizzoni à la Fondation Royaumont, ou encore d’Elisabeth Chojnacka et Andreas Staier lors de Master Class. Depuis 2015, elle étudie le pianoforte en Master Interprétation Musique Ancienne (MIMA) à Paris IV / Sorbonne avec Edoardo Torbianelli et Piet Kuijken.
Elle se produit dans divers festivals (Printemps des Arts de Monte-Carlo 2013, les Nuits Musicales de Mazaugues, Festival baroque du Pays du Mont-Blanc, Festival de Musique de Cordes sur Ciel …) avec plusieurs ensembles, en particulier avec l’Ensemble Zelenka et l’Ensemble Oneiroï.
Myrrha Principiano est boursière de la Fondation Meyer, et enseigne le clavecin et la basse continue au conservatoire de Houilles (78) et du Havre (76). Elle obtient en 2014, la validation du Diplôme d’Etat de Musique Ancienne.

Léna RONDÉ, jeu et chant

Comédienne, chanteuse et metteure en scène, Léna Rondé étudie le piano et la danse classique avant d’intégrer la classe de chant de Dominique Moaty au CRR d’Aubervilliers, tout en menant parallèlement des études universitaires (Master de Musicologie). Élève pendant deux ans à l’École Internationale de théâtre Jacques Lecoq (2011-2013), elle se forme également auprès de Philippe Hottier, de Sylvie Debrun, de Benjamin Lazar en théâtre baroque.
En tant qu’interprète pluridisciplinaire, elle affectionne particulièrement les projets associant théâtre et musique, et/ou danse. En 2019, elle chante et joue dans le diptyque Qui a peur du loup et Macbeth, livrets de Christophe Pellet et William Shakespeare, sur une musique d’Aurélien Dumont et mis en scène par Matthieu Roy. En 2017, elle crée le rôle de Horn dans L’Ebloui, opéra jeune public de Michel Musseau sur un livret de Joël Jouanneau, mis en scène par Xavier Legasa. En 2015-2016, elle joue dans le Dibbouk d’An-ski, mis en scène par Benjamin Lazar, ainsi que dans La Forêt des Fables, spectacle musical d’après La Fontaine, par le même metteur en scène. En 2014, elle participe à la formation du Collectif Krumple, compagnie internationale composée de six acteurs polymorphes. Ensemble, ils créent YŌKAI, Remède au désespoir, spectacle visuel qui tourne en Allemagne, Norvège, Royaume-Uni, France, Etats-Unis et Danemark, puis DÉJÀ, créé en juin 2019 en Norvège. Auparavant, elle met en scène et joue dans plusieurs créations de l’ensemble baroque Oneiroï, dont Métamorphos(é)es d’après Ovide, créé à l’automne 2014 en Lorraine, ainsi que Chansons du temps des princes et Cabaret Baroque.

Passionnée par la mise en scène d’opéra, elle travaille comme assistante dans de grandes maisons (Grand Théâtre de Genève, Théâtre des Champs Elysées, Opéra de Paris). Elle met également en scène plusieurs opéras et spectacle musicaux dont Larmes de Couteau de Bohuslav Martinu ou Dites-le moi, spectacle d’airs de cour et de chansons françaises. De 2011 à 2015, elle met en scène pour la Filière Voix du Conservatoire de Vincennes, sous la direction de Claire Marchand, La Flûte enchantée de Mozart (Prix de l’Enseignement musical – meilleur spectacle d’élèves), West Side Story de Bernstein, Orphée et Eurydice de Gluck, et L’Enfant et les Sortilèges de Ravel.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VACANCES SCOLAIRES
4 DATES EXCEPTIONNELLES

• le mercredi 28 octobre à 16h30
• le jeudi 29 octobre à 16h30
• le vendredi 30 octobre à 16h30
• le samedi 31 octobre à 16h30

 

octobre 2020

lun mar mer jeu ven sam dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
  • CHANSONS DU TEMPS DES PRINCES
29
  • CHANSONS DU TEMPS DES PRINCES
30
  • CHANSONS DU TEMPS DES PRINCES
31
  • CHANSONS DU TEMPS DES PRINCES

DÉCOUVREZ NOS AUTRES SPECTACLES

felis venenatis, Lorem et, tristique libero commodo in libero mattis
Share This