FEMMES AD HOC vous parle de “Péguy, le Visionnaire”

Nous sommes en août 1914. Dans un mois Charles Péguy sera mort fauché sur un champ de bataille de la Marne à Villeroy. Lieutenant de réserve il a voulu aller se battre. En cela il est fidèle aux engagements de toute sa vie car rien n’a jamais pu le détourner de son idéal de sincérité et de Vérité pas même ses amis socialistes pacifistes et internationalistes.
Mais ce soir il est venu fermer les bureaux des « cahiers de la quinzaine « demain il part à la guerre. C’est alors que surgit un jeune journaliste qui veut faire un « papier » sur Péguy. Cet homme inclassable, que son intransigeance a rendu solitaire l’étonne, il voudrait en savoir plus.
Ainsi commence la pièce : Péguy le visionnaire, dans ce ravissant petit théâtre de la Contrescarpe. Bertrand Constant est seul en scène. Chemise noire, pantalon noir. Deux chaises, une table, quelques livres, le décor est noir aussi. Mais sans plus d’accessoires, il va réussir l’exploit de jouer une bonne dizaine de personnages. Toutes les personnes qui ont compté dans la vie de Péguy, qui l’ont fait tel qu’il est. Une voix en coulisse pour préciser une date, des éclairages bien réglés et on est pris, emportés dans l’histoire de cet homme.

Les grands spécialistes retrouveront au long du texte quelques citations extraites de l’œuvre de Charles Péguy mais le but est plutôt de nous encourager à lire ou à relire : l’argent, le Mystère de la Charité de Jeanne d’Arc ou le Mystère du porche de la deuxième vertu et de « rendre vivante et accessible la quête passionnée de sens et d’authenticité qui soutient l’existence de Péguy, son goût de s’inscrire dans quelque chose de plus grand que lui » comme l’écrit joliment l’auteur de la pièce Samuel Bartholin.
Mal compris de son vivant, la vraie renommée de Péguy ne fut que posthume.
À voir absolument.

La pièce est jouée tous les dimanches et lundis à 18 h 30 jusqu’au 30 mars.
En plus, plaisir insigne, il est tout à fait possible d’échanger quelques mots avec l’acteur après le spectacle.

justo dolor. felis efficitur. ut et, Aenean
Share This