••• Interview de Solène GENTRIC par Steph Musicnation dans LA PARISIENNE LIFE •••

“Dans “Fragments de Femmes”, je passe par tous les registres. Il y a de la comédie, du sentiment, du mélo, des choses dramatiques, d’autres plus drôles.”

Comment nous présenterais-tu “Fragments De Femmes” ?
“Fragments De Femmes” n’a pas une forme classique, ce n’est ni un drame, ni une comédie…C’est véritablement un spectacle et non une pièce. Ce sont 25 monologues interprétés par 3 comédiennes; nous jouons ces 25 tranches de vie de femmes seules ou à plusieurs et nous explorons toute une palette de sentiments dans des situations très variées.

Dirais-tu que “Fragments De Femmes” est une œuvre féministe ?
C’est la grande question ! Pour ma part, je dirais oui car ma sensibilité est féministe. Le fait de présenter des histoires et des paroles de femmes sur scène, d’avoir un spectacle uniquement joué par des comédiennes, rien que cela, c’est féministe en soi. En revanche, ce n’est ni revendicateur ni politique. On est dans le domaine de l’intime. Le titre “Fragments De Femmes” résume bien le propos: nous y abordons, globalement, la vie intime de femmes brisées et aussi les relations amoureuses et familiales conflictuelles.

Par quoi as-tu été séduite dans ces monologues ?
Par beaucoup de choses, et notamment par la variété des monologues car en tant que comédienne, cela permet d’avoir un large éventail de jeu. Dans “Fragments de Femmes”, je passe par tous les registres. Il y a de la comédie, du sentiment, du mélo, des choses dramatiques, d’autres plus drôles. Par ailleurs, ce que j’ai beaucoup aimé l’écriture de Fabien, c’est qu’on ne s’attend jamais à ce qui va se passer. Dans quasiment tous les monologues, il y a un twist et ça me plait énormément.

Qu’est-ce qui fait la force de ‘Fragments De Femmes’ ?
Cette très large palette, qui permet de toucher tout le monde car ‘Fragments De Femmes’ est un ascenseur émotionnel. Chaque spectateur peut à un moment donné être confronté à sa propre sensibilité dans ce spectacle.

Qu’apportes-tu aux femmes que tu interprètes ?
J’essaie de leur apporter de l’espoir et de la force même si ce n’est pas toujours évident au regard des textes, car j’incarne entre autres des femmes battues, malades… Mes personnages sont peut-être des femmes battues mais elles n’en demeurent pas moins des battantes!

Te retrouve-t-on en elles ?
Forcément, toujours un peu; plus ou moins selon les personnages et les histoires,bien sûr, car je n’ai pas vécu toutes ces situations. Je peux me retrouver dans leurs craintes, face à la mort ou à l’abandon, par exemple, mais également dans leur folie, leur désir d’indépendance ou leur enthousiasme.

Aimerais-tu « chausser » les chaussures de tes copines ?
Parfois, oui ! Ça nous arrive de songer à échanger les rôles. Lors de la distribution des rôles, Fabien et François nous ont demandé notre avis durant les lectures. Nous avons chacune fait une liste des monologues que nous aimerions interpréter et ils ont pondéré en fonction de ce qu’ils avaient envie de nous faire jouer. J’aimerais beaucoup interpréter Claudette par exemple !

Que mettrais-tu en avant chez Fabien Le Mouël l’auteur ?
Sa grande sensibilité. C’est une évidence dans “Fragments De Femmes”. Ses textes sont très personnels sans être pour autant autobiographiques. Il a vraiment réussi à se mettre à la place de ces femmes.

Aimerais-tu découvrir un “Fragments D’Hommes” sur les planches ?
Oui, cela ferait un joli pendant à “Fragments De Femmes”. Le parallèle serait intéressant à voir, et légitime car les hommes ont également des sentiments et ils ont le droit d’en parler. Je pense que cette idée intéresse beaucoup Fabien !

Vas-tu avoir d’autres projets au théâtre dans les prochains mois ?
A priori, oui. Je reviendrai dans une comédie mais pour l’instant, je ne peux pas t’en dire plus car tout est en train de se mettre en place actuellement.

Comment inviterais-tu nos lecteurs à venir découvrir “Fragments De Femmes” au Théâtre de la Contrescarpe jusqu’au 03 janvier ?
“Fragments De Femmes” n’est pas un spectacle de nanas pour des nanas, il parle à tout le monde. On pourrait croire que présenter des monologues donnera quelque chose de très froid ou d’austère, mais pas du tout, on ne s’ennuie vraiment pas durant 1h10. Il y a du chant, de la musique, ça bouge beaucoup et on passe par tous les états. C’est un beau spectacle fait avec le cœur et nous essayons de le défendre avec nos tripes. Si vous voulez être touchés tout en passant une belle soirée, venez au Théâtre de la Contrescarpe.


DÉCOUVREZ NOS AUTRES SPECTACLES