FROGGY’S DELIGHT vous parle de “JEANNE D’ARC”

Monologue dramatique écrit et mis en scène par Monica Guerritore et interprété par Séverine Cojannot.

De son enfance de bergère à son apprentissage de l’épée et de l’équitation pour pouvoir servir le roi et suivre son armée jusqu’à son calvaire, condamnée par l’église pour sorcellerie puis conduite au bûcher, “Jeanne d’Arc” raconte de l’intérieur celle qui se sentait investie d’une mission et suivait des voix qu’elle était seule à entendre.

Le beau texte de Monica Guerritore créé en 2004 (déjà joué en Italie et dans le monde avec succès) rend hommage à la Pucelle d’Orléans. Il ne se veut pas un biopic mais présente la figure de Jeanne d’Arc dans ce qu’elle a d’universel, montrant son engagement indéfectible et sa bravoure.

On pourra peut-être regretter sa mise en scène trop démonstrative aux effets appuyés (titres à l’écran, musique) mais l’ensemble tient debout et monte crescendo dans une adresse au public qui l’englobe dès le début dans cette confession faite avec pudeur et émotion pour le prendre à la gorge et ne plus le lâcher.

On connaissait le talent de Séverine Cojannot, déjà formidable dans des rôles forts comme celui de Marie Tudor. Elle prouve une nouvelle fois qu’elle est une comédienne hors pair et interprète une Jeanne d’une magnifique humanité. Elle est une héroïne à la fois puissante et fragile, traversée par les doutes mais portée jusqu’au bout par son amour et sa fidélité.

Entièrement habitée par son texte et son personnage, d’une diction parfaite et d’une présence sans failles, Séverine Cojannot, sublime, accomplit ici une prestation de haute volée. De telle sorte que les projections en fond de scène en paraissent parfois superflues.

Une performance éblouissante. Une ode au féminisme et au courage. Un spectacle à ne pas manquer.

 

Lorem nec ut leo accumsan Nullam commodo efficitur.
Share This