VENEZ À 2
(ou plus) 
et bénéficiez du TARIF RÉDUIT 
pour ce spectacle !

Profitez de l'OFFRE :
• sur notre site
• par téléphone
• au guichet du théâtre

Salvador Dalí avait le génie de fondre le rêve dans la réalité.

Son histoire d’amour avec Gala fut le chef d’œuvre de Dalí. Pendant quarante-cinq ans, ce couple mythique vécut un rêve éveillé, dans la fusion et la démesure, avec dérision et humour. Un amour fusionnel, complexe, mystérieux, génial ou fou… à l’image des toiles du Maître.

Mathilde Aurier a composé sa pièce comme Dalí peignait ses tableaux.

S’inspirant du « couple tridimensionnel » formé par Eluard–Gala–Dalí, Mathilde Aurier nous embarque pour une fiction mystérieuse et intrigante… une pièce surréaliste, à tiroirs et jeux de miroir sur le génie, la folie, le désir, la peinture, la philosophie… et l’amour. 

Ecrit et mis en scène par Mathilde Aurier
Distribution : Lola Blanchard, Baptiste Carrion-Weiss, Théo Delezenne, Eva Ramos

Durée du spectacle : 1h10

LA PRESSE VOUS PARLE DE "GALATÉE ou la rencontre surréaliste de Dali et Gala"

A2S PARIS “Servie par un beau travail sur la lumière et interprétée par de fort bons comédiens qui, comme Aurier, ont été formés au Cours Florent, école parisienne de théâtre, avec une mention particulière pour le jeune diplômé Baptiste Carrion-Weiss, habité par le rôle de Dalí, la pièce traite des rapports entre le rêve et la réalité, ainsi que du désir, de la folie et, bien sûr, de l’amour.”

PLACEMENT LIBRE “Mise en scène excellente, entre fiction, rêve et réalité” Lire l’article

NOTE DE L’AUTEURE, MATHILDE AURIER

Salvador DalÍ peignait ses rêves grâce à une méthode quelque peu particulière : il plaçait une cuillère en argent dans sa main, une casserole sur le sol, s’installait dans son fauteuil et sombrait. En s’endormant, la cuillère tombait et le bruit réveillait Dalí. Il pouvait alors peindre ses rêves.

Tout comme Picasso payant sa note de restaurant avec un dessin, Méliès jetant ses pellicules dans la Seine, Escobar laissant pour héritage à la Colombie des hippopotames ou encore Freud phobique des fougères, c’est bien de cette volonté d’entremêler vérité saugrenue et fiction onirique que Galatée est née.

Sur le plateau, quatre personnages s’interrogent sur le songe, la dure réalité, le désir et la haine. 

Galatée parle également d’amour. Un amour pour le Surréalisme, ce mouvement qui convoque les valeurs de l’irrationnel, du rêve, du désir et de la révolte. Un amour envers ces hommes et ces femmes qui se sont insurgés pour la naissance de ce mouvement. Un véritable amour entre Gala et Dalí, qui a duré plus de quarante-cinq ans. Un amour pour la peinture, pour la philosophie et pour la mer. Et enfin, un amour immense pour le théâtre.

Du 9 avril au 28 juin
Mardis, mercredis, jeudis, vendredis, samedis
Et lundi 24 juin
À 21h30

avril 2019

lunmarmerjeuvensamdim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
  • GALATÉE
24
  • GALATÉE
25
  • GALATÉE
26
  • GALATÉE
27
  • GALATÉE
28
29
30
  • GALATÉE

2 Commentaires

  1. Une pièce jubilatoire et étonnante. Un quatuor d’acteurs excellent.

    Réponse
  2. Performances d’acteurs incroyables ! Bon moment de théâtre

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Galatée | Placement Libre - […]  Une pièce de Mathilde Aurier Avec Lola BLANCHARD, Baptiste CARRION-WEISS, Théo DELEZENNE, Eva RAMOS Actuellement au Théâtre de la…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *