JOURNAL IMPACT EUROPEAN vous parle de “JEANNE D’ARC”

Jeanne d’Arc va jeter du feu à la Contrescarpe
Il est impossible d’évoquer l’histoire de France, sans parler d’une héroïne universelle, figure mythique incontournable de la Guerre de Cent ans dont le nom a fait la légende et a inspiré nombres d’auteurs. Jeanne d’Arc, la Pucelle d’Orléans a alimenté bien des rumeurs, bien des jalousies et des ferveurs et bien des complots.

C’est cette héroïne rebelle, cette conquérante gênante, cette sainte mystérieuse qui entendait des voix que l’on retrouve. La chef de guerre est transposée à notre époque dans un parallèle entre son histoire et ceux qui sont allés au combat en se levant au nom des droits des hommes et de la liberté. Le portrait d’une femme à part face au courage dont ont également fait preuve Don Quichotte à Che Guevara, Martin Luther King et ce jeune chinois qui a affronté les tanks sur la place Tien an Men à Pékin ; tous des porte-voix intergénérationnels pour une même voie : celle de l’injustice.

“Jeanne d’Arc”, une création originale et incandescente de et mise en scène par Monica Guerritore qui a “cherché à faire revivre ce mystère lumineux et tragique en s’approchant du cœur de la vocation de Jeanne, de l’appel de son âme, qui s’est fait action à travers l’esprit“.

Un monologue captivant et émouvant d’1h10 porté avec maestria par Séverine Cojannot ; l’histoire revisitée, tout juste 100 ans après la canonisation de la pucelle d’Orléans, d’une icône universelle interprétée avec poigne et pour la première fois, en français, au Théâtre de la Contrescarpe.

 

ut at leo. porta. Praesent commodo ante. efficitur. sem,
Share This