••• L.A.D. > HISTOIRE(S) DE FEMME(S) > Article de Philippe CHAVERNAC pour CRITIQUES DE THÉÂTRE À PARIS •••

Elle nous accueille dans la salle de ce petit théâtre du cinquième arrondissement entre vendeurs de crêpes et touristes qui déambulent, entre les Arènes de Lutèce et la place de laContrescarpe en passant par la fameuse rue Mouffetard… Elle est assise sur une marche, puis se lève, vêtue d’une robe bien bleue et commence à nous raconter la genèse de son spectacle. Ce quartier, elle le connaît parfaitement puisqu’il a été celui de son enfance. Jeune fille et adolescente dans une partie de Paris très privilégiée, elle aurait pu se fondre dans la masse de celles et ceux qui n’ont comme préoccupation que de bien choisir leurs vêtements et d’être ainsi à la mode et dans la norme (des années quatre-vingt). Sauf que « mère Nature » ne lui a pas offert une bonne vision (et c’est peu de le dire). En effet, ses yeux ont eu (en autre) la fâcheuse mauvaise idée de diverger… (d’où la difficulté de faire rentrer le lion dans la cage…). Elle fut contrainte de porter des grosses lunettes au collège, ce qui vous classe directement dans la case des « thons », et ce qui n’a donc pas favorisé les rencontres amoureuses… De plus, cela l’a obligée à fréquenter de drôles de spécialistes… Elle va vous raconter toutes sa petite vie avec humour et poésie et c’est vraiment très touchant. Des explications scientifiques à la musique de Deep Purple, vous passerez par de nombreux prismes de son existence.

Un très beau moment à partager et qui s’adresse à tout le monde, petits et grands, bien et mal voyants, ceux qui sont dans la norme et ceux qui le sont moins…

à lire en complément son ouvrage : Le lion dans la cage aux éditions Michalon.
Le lion dans la cage de et avec Noémie Fansten au théâtre de la Contrescarpe, représentation exceptionnelle le samedi 12 janvier 2019 à 14h30 suivie d’un débat.