par FILLE DE PANAME : Interview d’Elliot JENICOT, comédien dans “JE M’APPELLE ERIK SATIE COMME TOUT LE MONDE”

Interview Paname et moi d’Elliot Jenicot
LE PARIS D’ELLIOT JENICOT, COMÉDIEN
L’ex-pensionnaire de la Comédie Française, Elliot Jenicot, incarne en ce moment -au Théâtre de la Contrescarpe-, le compositeur Erik Satie, dans la pièce Je m’appelle Erik Satie comme tout le monde. Une performance habitée qui valait bien un portrait ! Voici son Paris.

Depuis quand êtes-vous à Paris ?
Je me suis installé à Paris (à Montreuil) en août 2011, suite à mon engagement à la Comédie Française.

Votre premier souvenir à Paris ? 
Un souvenir d’enfance : le périphérique, en descendant en vacances vers le Sud. Je voyais la Tour Eiffel de loin, je rêvais d’une ville que je ne connaissais que par la télévision. Je n’y suis venu pour la première fois, en séjour, qu’à l’âge de 20 ans… Emerveillé !
Un souvenir artistique : le Festival Mondial du Cirque de Demain en 1988, en duo comique… 

Paris vous le / la définiriez comment ? 
Une dame élégante et capricieuse, cultivée et charismatique, mais pas toujours bienveillante.

Quel est votre ou vos endroit(s) favori(s) à Paris ?
Les théâtres dans lesquels je joue !

Quel est votre musée favori ? 
Le Musée d’Orsay sans hésiter, pour le lieu et la scénographie de ses expositions. Le Centre Pompidou, pour sa modernité.  

Un restaurant fétiche ? 
Je reste toujours explorateur, à la quête d’une bonne surprise, mais en ce moment, La Petite, au 53 rue Lacépède, à côté du Théâtre de la Contrescarpe. Ou Bijou, 10 rue Dancourt, les meilleures pizzas de Paris ! Mais j’aime assez l’esprit des bonnes brasseries traditionnelles.

Une boutique fétiche ? 
La FNAC, pour errer aux heures calmes. Ou chez Roganel, 23 rue des Archives, car je suis accroc aux marinières.

Un salon de thé, un café, un brunch ou autre à recommander ?
Pour les brunchs, le Mama Shelter (109 rue de Bagnolet 75020 Paris). Le patron est un pote !

Quel est votre quartier préféré ?
Tout dépend de mon humeur… Les Abbesses, autour de la rue Mouffetard, certains coins de St Germain, le Canal Saint-Martin, les ponts historiques, mais j’aime aussi me retrouver rue Oberkampf, à Belleville, Ménilmontant… La liste est longue. On découvre Paris à chaque coin de rue !

Comment vous déplacez-vous à Paris ? 
En métro, en vélo dans mon quartier, en Uber quand il n’y a plus de métros, en voiture parfois, la nuit.

Que diriez-vous à Paris ?
« Respire ! Et calme toi … t’es plus toute jeune, chérie ! »

Si Paris était une chanson / une musique ?
Quartier Latin de Léo Ferré.

Si Paris était une odeur ?
Les gaz en tous genres !

Votre saison préférée à Paris ?
Peu importe la saison, mais sans pluie ! La pluie à Paris, c’est névrotique.

Un bar préféré, un lieu la nuit ? 
Je n’ai pas un lieu préféré… J’aime errer à pied sur les quais, la nuit. Paris en lumière, c’est cinématographique, ça ouvre l’imaginaire.

Paris le matin ? 
Aux heures de pointe, c’est tachycardiesque (le mot n’existe pas), mais il me convient. A une terrasse tranquille, dans le Quartier latin, quand tu espères croiser un poète.

Paris le dimanche ? 
Parfois… Mais là où il y a du vert. Sinon, en bords de Marne, ça peut détendre…

Paris et vous ?
C’est un roman. Je n’en ai pas fini la lecture.  

Merci Elliot !

 

leo Phasellus accumsan Donec felis ultricies sed
Share This