VENEZ À 2
(ou plus)
et bénéficiez du TARIF RÉDUIT
pour ce spectacle !

Profitez de l'OFFRE :
• sur notre site
• par téléphone
• au guichet du théâtre

ATTENTION ! DERNIÈRES !

jusqu’au 31 mars 2020
• mardis à 19h
• mercredis à 21h

Relâche le 18 mars

 

ATTENTION ! DERNIÈRES !

«Rien plus rien au monde» est un monologue frontal, féroce et cinglant de Massimo Carlotto, l’un des maîtres du roman noir italien contemporain.
Juliette, une mère de famille de la classe ouvrière, raconte son quotidien habité d’alcool, de téléréalité, de devoir conjugal au Viagra, d’argent compté au centime près et de rêves éteints. Mais derrière son babil, une petite musique se joue crescendo et sonne le glas de toutes ses illusions…

De : Massimo CARLOTTO
Avec : Amandine ROUSSEAU
Mise en scène : Fabian FERRARI

Durée du spectacle : 55 mn
À partir de 14 ans

LA PRESSE VOUS PARLE DE « RIEN PLUS RIEN AU MONDE »

QUOTIDIEN LIBRE “Rien, plus rien au monde dévoile la détresse d’une mère de famille qui n’arrive plus à joindre les deux bouts. La mise en scène de Fabian Ferrari livre une interprétation réaliste mêlée de tristesses et de sourires.” Lire l’article

FROGGY’S DELIGHT ” Fabian Ferrari dirige avec sobriété Amandine Rousseau, formidable dans ce rôle où, sur un fil ténu entre désespoir et folie, elle s’avère une très convaincante Juliette. Une terrifiante et réaliste tranche de vie.” Lire l’article

DE LA COUR AU JARDIN “Dans « Rien plus rien au monde » Amandine Rousseau est purement et simplement remarquable. Il s’agit de l’un de ces spectacles qui ne peut laisser
personne indifférent. Un spectacle qui dénonce, qui interroge notre monde et qui fait réfléchir.” Lire l’article

LE MONDE LIBERTAIRE “Par la grâce du metteur en scène et la composition remarquable de la comédienne, nous sommes scotchés par ce cruel et éloquent témoignage qu’est “Rien plus rien au monde” !” Lire l’article

MEDIAPART “
En adaptant « Rien plus rien au monde », sombre et poignante nouvelle de Massimo Carlotto, Fabian Ferrari nous plonge dans le quotidien banal et triste d’une classe sociale laissée pour compte. Ce monologue intérieur magnifiquement interprété par la bouleversante Amandine Rousseau, nous confronte à une réalité trop souvent tue, à un monde qui nous est étranger, lointain, celui des anonymes, des invisibles. Ce spectacle est à voir de tout urgence.”

L’ŒIL D’OLIVIER “À l’heure où nos sociétés vacillent et sombrent dans le populisme, « Rien, plus rien au monde » sonne comme un avertissement qui retentit brutalement dans nos consciences, nous forçant à ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure, sur la vie des autres, sur le drame qui se joue à deux pas de chez nous. Laissez-vous percuter par ce monologue violent et ironique, cette leçon d’humanité.”

SPECTATIF “Ce spectacle est une gifle de réalité sociale. Un spectacle dans la pure lignée du théâtre social, riche et percutant. Une gifle qui fait du bien à nos consciences. Une réussite incontournable !”

LA GRANDE PARADE “Ici pas de lyrisme, pas de quatrième mur, aucune caricature mais une adresse franche, frontale et spontanée. Du théâtre réaliste, façon Ken Loach au cinéma, sans être manichéen et dans le pathos.”

THEATRELLE “« Rien plus rien au monde » est un texte à la fois bouleversant et doux. Jamais manichéen, parsemé de touches d’humour salvateur, saupoudré de quelques éclats de douceur. C’est un texte fort comme un coup de couteau planté avec force, un texte doux comme le regard d’Amandine Rousseau.”

PARIS TRIBU “« Rien plus rien est au monde » est une pièce coup de poing. qui nous atteint au plus profond de nous. D’abord par le texte mais aussi par la prestation époustouflante de la comédienne. On ressort scotché !”

PUBLIKART “Rien, plus rien au monde, comme un cri dans la nuit. La comédienne Amandine Rousseau donne tout ce qu’elle a pour un moment d’émotion ancré entre misérabilisme et critique sociale. Du théâtre de combat.”

ADDICT CULTURE “La pièce comme son metteur en scène et son interprète mériteraient toutes les récompenses. Il s’agit d’un petit chef-d’œuvre à côté duquel il ne faut pas passer.”

Un seul en scène d’une intensité rare par l’un des auteurs les plus lus en Italie !

On y découvre le quotidien de Juliette, femme de ménage n’ayant pas la langue dans sa poche, son rapport à l’argent, aux émissions de télé réalité, à l’éducation de sa fille…

Un texte féroce, drôle et touchant.

L’adaptation théâtrale de l’un des plus brillants textes de Massimo Carlotto. Auteur de romans noirs au ton tranchant, Massimo Carlotto est l’un des écrivains italiens contemporains les plus lus. Son œuvre fascine autant par sa cynique analyse sociétale que la finesse de son humour. Sa bibliographie, entièrement traduite en français, a donné lieu à nombre d’adaptations au cinéma et en bande dessinée.

Écrit à la façon d’un monologue intérieur Rien, plus rien au monde est un appel au secours au milieu de nulle part. Il met en scène une femme de la classe ouvrière confrontée à ses échecs ; ceux de son accession sociale, de sa solitude et de sa fille, qu’elle aurait préféré voir sur le plateau de son émission de téléréalité favorite plutôt qu’au bras d’un immigré.

Vif et frontal ce texte interroge tout en suscitant larmes, rires et sourires.
Un instant de théâtre réaliste, percutant et fortement confrontant.
Un regard pas comme les autres sur la lente chute de l’idéal social européen.

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Rien plus rien au monde - Théâtre de la Contrescarpe - 20h30, lever de rideau - […] voir le spectacle? Théâtre de la Contrescarpe5 rue Blainville75005 ParisJusqu’au 31 mars […]
  2. Rien plus rien au monde | plumechocolat - […] https://theatredelacontrescarpe.fr/rien-plus-rien-au-monde/ […]
  3. "Rien, plus rien au monde": monologue d'une mère de famille - QUOTIDIEN LIBRE - […] Rien, plus rien au monde, jusqu’au 31 mars au Théâtre de la Contrescarpe, 5 rue Blainville Paris (Ve) –…
  4. Rien, plus rien au monde… une ode noire et crue aux espoirs déchus – L'Oeil d'Olivier - […] au théâtre de la contrescarpe du 21 janvier au 31 mars […]

ATTENTION ! DERNIÈRES !

jusqu’au 31 mars 2020
• mardis à 19h
• mercredis à 21h

Relâche le 18 mars

 

DÉCOUVREZ NOS AUTRES SPECTACLES

eleifend ut ut felis nunc sem, amet,
Share This