VL MÉDIA vous parle de “FAUSSE NOTE”

Une autre pièce jouée au Théâtre de la Contrescarpe est « Fausse Note ». Didier Caron, ancien directeur du Théâtre Michel, habitué à la comédie, a changé de style en écrivant et en mettant en scène un huit clos dramatique.
Pierre Azéma et Pierre Deny se partagent l’affiche.

Nous sommes à Genève en 1989, dans la loge d’un chef d’orchestre qui vient de terminer son concert. Un fan vient le voir dans sa loge. Bien qu’admiratif de son travail, ce dernier devient de plus en plus envahissant et crée un malaise. Au fil de la conversation, il révèle la véritable raison de sa venue, en dévoilant un passé dramatique.

 

elementum sit Donec felis velit, et, ipsum eleifend accumsan eget
Share This